Mon histoire avec le yoga

La révélation en Australie

J’ai découvert le Yoga lorsque je vivais en Australie. La première séance a été pour moi une révélation,  qui m’a apportée une légèreté dans le corps et surtout dans l’esprit. Ma pratique est rapidement devenue régulière et le yoga est devenu un état d’esprit, une façon de vivre. En plus de m’apporter la sérénité, il a changé la perception que j’avais de moi-même et du monde qui m’entourait, me permettant d’identifier les priorités dans  ma vie.

Une nouvelle aventure en France

Le yoga m’a accompagné tout au long de grands changements, l’un des plus importants étant ma reconversion professionnelle. 

Après m’être investie corps et âme dans une carrière de recherche en biologie marine qui me passionnait jusqu’alors, j’ai réalisé que celle-ci était devenue mon tout, mon identité, laissant peu de place pour les autres choses de la vie.

J’ai alors quitté mon emploi et l’Australie que j’aimais tant, pour démarrer une nouvelle aventure en France avec VOUS.

Des professeurs formidables m’ont partagé leur passion pour le yoga.

C’EST MAINTENANT À MON TOUR DE VOUS TRANSMETTRE LES BIENFAITS DU YOGA

MArine FUHRMANN

Après plusieurs années de pratique du yoga Vinyasa en tant qu’élève en Australie, le désir de transmettre à mon tour s’est fait ressentir.

De retour en France je décide de suivre une formation avec l’organisme Yoga Koh reconnu pour la qualité de son enseignement dans plusieurs pays du monde (USA, Bali, Australie, Nouvelle Zélande, Italie, France) et certifié Yoga Alliance. La formation est très complète et aborde en profondeur l’anatomie du corps humain, les asanas (postures de yoga), la philosophie yogique en développant les yoga sutras de Patanjali, la pratique de l’enseignement.

J’enseigne depuis des cours de Vinyasa en ligne et en présentiel sur Toulouse, en français et en anglais.

Pourquoi Wylah yoga ?

Amoureuse d’oiseaux majestueux

Wylah est le nom aborigène d’un oiseau dont je suis tombée amoureuse lorsque j’ai vécu en Australie: le cacatoès noir à queue jaune (Calyptorhynchus funereus).

C’est en observant ces oiseaux que j’ai pour la première fois ressenti un sentiment de plénitude. S’ils étaient craintifs à mon arrivée , ils se sont finalement habitués à ma présence me permettant des les observer savourer leur festin.

L’IMPRESSION DE NE FAIRE QU’UN AVEC CE QUI M’ENTOURAIT.

Ce moment restera à jamais gravé dans ma mémoire et c’est pour cela que mon aventure dans le yoga porte le nom de cet oiseau si spécial à mes yeux.